retrecir le texte  agrandir le texte

COVID 19 - les réponses à vos questions !

Mise à jour le 19 janvier 2022

Covid-19. nouvel arrêté de la préfète du Val-de-Marne sur l’obligation du port du masque en extérieur dans le département

La situation épidémique actuelle, avec un taux d’incidence extrêmement élevé et une pression toujours forte sur l’hospitalisation, nécessite que des mesures soient prises pour que l’espace extérieur ne soit pas un lieu de contamination.
C’est pourquoi la préfète du Val-de-Marne, conformément aux directives reçues du Gouvernement et en cohérence avec les arrêtés pris par les autres préfectures d’Île-de-France, a pris ce jour un nouvel arrêté concernant le port obligatoire du masque. Afin de se conformer à la décision du tribunal administratif, le nouvel arrêté impose le port obligatoire du masque dans une série de circonstances et de lieux dans lesquels la densité de population ne garantit pas, sans port du masque, le bon respect des gestes barrière :

  • Marchés, brocantes, vide-greniers, ventes au déballage ;
  • Dans tous les rassemblements, manifestations, réunions ou activités réunissant 10 personnes ou plus, organisés sur la voie publique, quel que soit leur objet ;
  • Dans les lieux d’attente des transports en commun, notamment les arrêts de bus et de tramway et leur proximité immédiate ;
  • Aux abords des gares et des entrées de centres commerciaux, à leurs heures d’ouverture ;
  • Aux abords des établissements scolaires ou universitaires, aux heures d’entrée et de sortie du public ;
  • Aux abords des lieux de culte, aux heures d’entrée et de sortie du public lors des offices et cérémonies ;
  • Dans les files d’attente qui se constituent dans l’espace public.

Ces situations recouvrent les situations dans lesquelles la distanciation sociale d’un mètre entre les personnes risque de ne pas être respectée, et où le port du masque est donc nécessaire.
Ces dispositions ne s’appliquent pas :

  • Aux personnes de moins de onze ans ;
  • Aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation ;
  • Aux personnes pratiquant une activité sportive ;
  • Aux personnes circulant à vélo, aux usagers de deux-roues, aux personnes circulant dans un véhicule.
  • Alors que le pic épidémique associé aux vagues épidémiques Delta et Omicron n’est pas encore passé, la situation sanitaire actuelle commande à chacun de veiller à porter le masque dès qu’il se trouve dans une zone de forte densité de population.

Mise à jour le 14 janvier 2022

« Pass sanitaire » et dose de rappel : ce qui change au 15 janvier

Depuis le 15 janvier 2022, toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent avoir fait leur injection de rappel dans les temps pour conserver leur certificat de vaccination actif dans le « pass sanitaire ». Cette règle s’applique pour les plus de 65 ans depuis le 15 décembre.

Au-delà de ces délais, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n’est plus valide.
Dans quel délai faut-il faire le rappel pour continuer à avoir un certificat de vaccination valide dans le « pass sanitaire » ?

Si vous avez plus de 18 ans, vous êtes éligibles au rappel vaccinal dès trois mois après votre dernière injection ou infection. Aussi :
- si vous avez reçu 2 doses de vaccin, vous devez faire votre rappel au plus tard 7 mois après votre deuxième injection ;
- si vous avez eu le Covid-19 et ensuite reçu une seule dose de vaccin (AstreZeneca, Pfizer, Moderna), vous devez faire votre rappel au plus tard 7 mois après votre injection ;
- si vous avez reçu une dose de vaccin et que vous avez eu le Covid-19 plus de 15 jours après l’injection, vous devez faire votre rappel au plus tard 6 mois après votre infection ;
- si vous avez eu le Covid-19 et reçu une dose de Janssen après votre infection, vous devez faire votre rappel au plus tard 2 mois après votre injection ;
- si vous n’êtes pas encore éligible à la dose de rappel, votre certificat de vaccination de schéma vaccinal initial (monodose ou deux doses) reste valide.

À partir du 15 février 2022, le délai de validité du certificat de vaccination sans injection de rappel passera à 4 mois au lieu de 7 mois.

https://www.gouvernement.fr

Mise à jour le 12 janvier 2022
Les réponses à vos questions sur les modalités pratiques mises en place dans les écoles, collèges et lycées, en situation Covid19, pour les élèves, les familles et les personnels.

Le protocole sanitaire Covid19 a été adapté afin de faciliter le quotidien de tous, tout en protégeant chacun. Ces nouvelles mesures s’appliqueront dès le 14 janvier.

FAQ COVID 19 : Les réponses à vos questions
 :https://www.education.gouv.fr/covid...