retrecir le texte  agrandir le texte

Réunion Publique

La ville organise une réunion publique "Brévannais Vigilant" le mardi 19 juin à 20h.

Brévannais vigilants, qu’est ce que c’est ?
Il s’agit de la mise en œuvre d’un dispositif d’alerte. Un réseau de solidarité de voisinage se développe dans le but de renforcer la surveillance d’un quartier. Les membres du réseau portent une attention particulière aux différents faits qui pourraient s’y produire. Après une période pendant laquelle des habitants se portent candidats, le Maire désigne des « référents volontaires »,
véritables sentinelles attentives dans leur quartier.
Parmi ces référents, un référent volontaire « pilote » est désigné.
Il a pour rôle de centraliser les informations reçues. Quand il l’estime justifié, il transmet les informations utiles aux services de police afin de fluidifier le travail de ces derniers. En aucune façon les « Brévannais vigilants » n’ont vocation à se substituer à la Police et ou interférer avec les actions de
celle-ci. En cas de manquement à ses obligations, un référent volontaire peut se voir démis de ses fonctions.

Qui peut être référent ?
Tous les habitants majeurs peuvent se porter candidats : le projet est basé sur le volontariat.

Comment faire ?
Tout simplement justifier par écrit d’un intérêt pour le dispositif et fournir un extrait du bulletin n°3 de son casier judiciaire de moins de 3 mois.
Les référents sont ensuite sélectionnés par le Maire en fonction de leur fiabilité et de leur disponibilité, mais aussi en tenant compte du nombre de candidats par quartier.

Par la suite, une fois sélectionnés, des formations leur seront dispensées par les forces de l’ordre, notamment afin de les sensibiliser aux phénomènes de délinquance.

Quel est l’engagement des référents ?
À relever tout fait anormal observé sur la voie publique dans son quartier (ex : présence inhabituelle de véhicules inconnus).

À surveiller le bien d’un voisin absent (maison, jardin, boîte aux lettres, véhicule, autre) pour une période donnée, après accord de ce dernier.

À diffuser des conseils préventifs pour lutter contre la délinquance d’appropriation et les dégradations.
La délinquance d’appropriation comprend les cambriolages, les tentatives de cambriolage, les vols sans effraction et les atteintes à la personne.

À être à l’écoute des victimes et des personnes vulnérables, notamment âgées ou isolées, de son voisinage.Chaque référent est tenu de :

Ne transmettre aucune information concernant la vie privée de son voisinage ou ayant un caractère politique, raciste (croyance qu’il existe une
hiérarchie entre les races), racial (comportement de discrimination) ou religieux.

Contacter le référent volontaire « pilote » du quartier ou son suppléant en cas de troubles constatés.

Agir de manière citoyenne quelle que soit la situation à laquelle il peut être confronté.

VENEZ DÉCOUVRIR CE NOUVEAU DISPOSITIF
LORS DE LA RÉUNION PUBLIQUE
MARDI 19 JUIN À 20H - HÔTEL DE VILLE