retrecir le texte  agrandir le texte

Concert "Motown"

Lundi 27 janvier à 20h à l’Atelier Barbara

Nuit de la Motown

Avec les Ateliers Motown/Stax du conservatoire de Limeil-Brevannes

Présentation :
Créer des ateliers autour des labels Stax Records et Motown Records est un
projet ambitieux, qui permet de revisiter l’histoire de la musique noire
américaine, qui a révolutionné la musique Pop dans son ensemble. Frank,
qui encadre les ateliers, entretient une affinité particulière avec cet
esthétique musicale - il a notamment tourné avec Leon Ware, compositeur
pour les plus grands artistes de la Motown ( Michael Jackson, Diana Ross, Ike
& Tina Turner, Donny Hathaway & The Miracles, Minnie Riperton, Marvin
Gaye, Bobby Womack… ).
Histoire
Stax Records est créé sous le nom de Satellite Records à Memphis en 1958
par Jim Stewart et Estelle Axton ( Stewart & Axton ). D’abord spécialisé dans
la Country, Satellite ( Stax ) se lance en 1959 sur le marché de la musique
noire, et devient rapidement une des maisons de production les plus
importante.
Le son Stax, appelé « Memphis Sound » est directement associé à Isaac
Hayes, David Porter, ou Steve Cropper. Le label est composé de musiciens
noirs et blancs, fait inédit à l’époque dans le sud des États-Unis. Les
principaux interprètes de l’écurie Stax sont Wilson Pickett, Sam & Dave, Otis
Redding, Candi Staton, Bill Withers, Al Green...
Le quartier général de Stax se situe dans les bâtiments désaffectés du
cinéma Capitol de Memphis, en plein milieu du ghetto noir. On y trouve les
bureaux du label, son studio d’enregistrement et une boutique de disques
qui sert de test pour les nouveautés.
Cherchant à se rapprocher du public noir en ces temps de tension raciale,
Jim Stewart recrute en 1965 un jeune disc-jockey, Al Bell, qui deviendra sept
ans plus tard copropriétaire de la marque. Sous l’influence de Bell, Stax
diversifie son catalogue tout en renforçant son image Soul avec Eddie Floyd
ou Johnnie Taylor.
Stax est frappé par une série de coups durs :
1. Décès de son artiste phare Otis Redding en 1967 dans un accident
d’avion.
2. Assassinat de Martin Luther King en 1968, menaçant l’équilibre entre
blancs et noirs ( symbole du label ).
3. Atlantic Records racheté par la Warner, rompt son partenariat avec Stax
pour divergences d’opinion.
Devenu vice-président de Stax, Al Bell riposte en orientant l’image du label
vers le mouvement « black power » qui agite alors les États-Unis. L’apogée
de cette période est marquée par le festival Wattstax, concert géant donné
en 1972 dans le quartier noir de Watts à Los Angeles avec toutes les stars du
label. Présenté par le pasteur Jesse Jackson, figure du combat pour les
droits civiques des noirs, cet évènement souvent qualifié de "Black
Woodstock" impose définitivement Stax comme défenseur de la cause noire.
Le label ferme ses portes en 1975.
Motown Records est créée en 1959 par Berry Gordy à Détroit dans le
Michigan. Le nom Motown est la contraction de Motor Town, le surnom de
Détroit qui était alors la capitale de la production automobile.
La Motown se distingua des autres Labels grâce à une production
particulièrement soignée, avec une orchestration ambitieuse et novatrice.
Pour cela, Berry Gordy s’entoura des meilleurs compositeurs, auteurs, et
arrangeurs : Smokey Robinson, Holland, Dozier, Deke Richards, Norman
Whitfield et Barrett Strong, Nickolas Ashford et Valerie Simpson, et Leon
Ware.
Les artistes les plus connus de la Motown : Michael Jackson & The Jackson
Five, Diana Ross & The Supremes, The Four Tops, Martha & The Vandellas,
Smokey Robinson, Gladys Knight, Marvin Gaye, Stevie Wonder, The Pointer
Sisters, Edwin Starr & The Temptations, Lionel Richie & The Commodores.
Durant une vingtaine d’années, le groupe de studio The Funk Brothers
enregistra la plupart des disques de la firme. Ces musiciens d’exception ont
su façonner un son spécifique, mélangeant avec subtilité la pop, le jazz et le
gospel.

PROGRAMME
1. Ain’t No Mountain High Enough ( 1966 ) RACHELLE + AMELLE
2. A Natural Woman ( 1967 ) RACHELLE
3. Don’t Let Me Loose This Dream ( 1967 ) RACHELLE
4. Don’t You Worry ’Bout A Thing AMELLE
5. Rock With You ( 1979 ) THOMAS
6. Blame It On The Boogie ( 1978 ) ANDREA
7. Use me ANDREA
8. Reach Out I´ll Be There ( 1966 ) SARAH
9. All Night Long SARAH
10. Still A Friend Of Mine SARAH
11. I Wanna Be Where You Are ( 1972 ) DADHET
12. I Want You Back DADHET
13. Let’s Get It On DADHET

Atelier Barbara
22 avenue Alsace Lorraine
01 41 94 31 71

Entrée libre !